Star Wars : Le Bad Batch Interview : Dee Bradley Baker


Star Wars : Le Bad Batch est presque une suite de Star Wars : La Guerre des Clones, puisqu’elle suit Clone Force 99, alias La Guerre des Clones. Bad Batchaprès l’avènement de l’Ordre 66. Ce groupe hétéroclite de clones doit trouver sa voie dans une galaxie en pleine mutation, alors que la République devient l’Empire. Dans cette interview, la voix des clones elle-même, Dee Bradley Baker, parle de ce groupe d’inadaptés, de leur nouveau membre Omega et des retombées de l’Ordre 66.

Dee Bradley Baker décrit les Clones

Les clones peuvent se ressembler, mais les fans savent qu’ils sont tous uniques à leur manière. Il en va de même pour la voix de ces clones, Dee Bradley Baker, et lorsqu’on lui demande de décrire chacun d’entre eux en quelques mots, voici ce qu’il a à dire.

Chasseur : « Le chef de la meute. Il est doué pour le pistage, l’odorat, et un sens aigu qui l’aide à évaluer le terrain. »

Tech : « [He] est très orienté techniquement – il a toujours un appareil portatif sur lequel il travaille. Et il est super cool, super calme, et compétent avec tout ce qui est technique. « 

Wrecker : « Sans surprise [Wrecker] est le muscle du groupe. [He’s got] une force incroyable. »

Echo : « Un clone modifié. Un clone androïde des épisodes de la Guerre des Clones, qui a été amené à bord avec le Batch. »

Crosshair : « Crosshair est le tireur d’élite du groupe. Qui est un peu un personnage contraire et assez intéressant dans la dynamique. »

La grande question est cependant de savoir s’il a un favori. Si Baker a bien sûr une grande affection pour chacun des membres de The Bad Batchil admet que Wrecker est le plus amusant à interpréter. Pourquoi ? Parce qu’il est si différent de sa propre personnalité. Il est drôle et honnête, et très amusant à interpréter.

Cela dit, une grande partie de l’histoire se concentre sur Crosshair, et Baker le décrit comme le membre le plus important de l’équipe. Il a l’esprit pratique. C’est le sniper du groupe – il se tient en retrait du reste du groupe et élimine les ennemis un par un. « Il n’est pas quelqu’un qui court partout avec l’équipe, il assiste l’équipe, d’une manière très stratégique et concentrée sur le laser. Sa nature est d’être à l’écart de l’équipe dont il fait partie. C’est ce qui se passe au fur et à mesure que l’histoire politique se déroule. De cette méga transformation instantanée de la République à l’Empire. Ce qui est un moment très profond dans l’histoire de Star Wars.« 


Omega et le Bad BatchDynamique de l’entreprise

Omega est le dernier-né de la série Bad Batch une jeune fille avec un peu de culot et d’attitude. D’après les bandes-annonces, elle semble être un personnage assez important. Baker parle de sa relation avec Clone Force 99, et plus particulièrement de la dynamique entre elle et Hunter.

« C’est une relation fascinante qui se développe. Parce que l’équipe est sa propre unité hermétique et qu’elle n’a pas l’habitude d’avoir quelqu’un d’autre avec elle ou de travailler avec quelqu’un d’autre. Ils ont cependant intégré Echo après qu’il leur ait fait ses preuves. C’est intéressant, du point de vue de l’histoire et de l’écriture, d’avoir cette relation personnelle avec le jeune personnage. Et de voir comment ça change, comment ils s’en accommodent et comment ça fonctionne. C’est plus comme une dynamique oncle/nièce, ou père/enfant, mais pas entièrement. Omega a son propre potentiel intéressant de pouvoirs. Peut-être. C’est intéressant de voir tout ça se dérouler. Je pense que ça vous connecte à l’histoire d’une manière personnelle. Donc ce n’est pas juste une histoire d’action. Star Wars ne l’est jamais. Il y a une histoire personnelle qui se déroule également et qui vous relie à l’histoire entière. »


Les retombées de l’ordre 66

Star Wars : Le Bad Batch plonge dans les suites de l’Ordre 66, et reprend là où la série The Clone Wars s’est terminée. Il s’agit essentiellement d’une série de suites, avec Dave Filoni travaillant en étroite collaboration avec l’équipe créative. Baker explique comment le Bad Batch n’est pas exactement connu pour suivre les règles, et que la transition de la République à l’Empire pourrait être un choc pour eux.

« [The] La transition choquante de la République à l’Empire – il devient soudainement une structure de pouvoir de la galaxie beaucoup plus basée sur les règles. De l’univers. Et le Bad Batch ne sont pas tellement une unité basée sur des règles. Ils forment une équipe, mais ils ne sont pas comme les Clones, qui ont une structure de commandement plus hiérarchisée. C’est très intéressant de les placer au milieu de ce moment de transformation et de voir comment cela se passe. »

Son approche de l’interprétation de tous les Clones

Bien sûr, Baker n’est pas seulement la voix des membres de The Bad Batchil est la voix de tous les clones de la série Clone Wars. Il explique que ce groupe a toujours été un cran au-dessus de ce qu’il avait fait dans la série Clone Wars. La difficulté pour les personnages clones en général est qu’il existe une très petite différence entre eux. Quelque chose qui doit être clair et décisif, mais qui reste très faible.

Avec le Bad Batch étant tous très différents dans leur personnalité, il est plus facile pour Baker de sauter d’un personnage à l’autre. « Pour moi, c’est comme si je sautais de rocher en rocher dans un ruisseau. Je peux voir le rocher. L’écriture est claire. Et c’est vers lui que je saute. Ce personnage. » Fait amusant, lorsqu’il fait la voix d’un script, il lit réellement les lignes dans l’ordre, pas un clone, puis un autre, et ainsi de suite. Quel spectacle cela doit être de le voir dans la cabine passer de Hunter, à Wrecker, à Crosshair pendant qu’ils ont une conversation !

« J’ai l’impression de les connaître, et le fait qu’ils soient plus différenciés vocalement, et aussi en termes de personnalité et d’humeur, aide à les différencier. Cela ressemble plus à un tour de magie qu’avec les Clones, mais c’est toujours un processus vraiment fascinant en tant qu’acteur vocal d’avoir ces scènes où je me parle à moi-même. »


À propos de Star Wars : The Bad Batch

« Star Wars : La Bad Batch » suit l’élite et les clones expérimentaux de la Bad Batch (présenté pour la première fois dans « La Guerre des Clones ») alors qu’ils trouvent leur voie dans une galaxie en pleine mutation, immédiatement après la Guerre des Clones. Les membres de Bad Batch – une escouade unique de clones qui diffèrent génétiquement de leurs frères de l’armée des clones – chacun possède une compétence exceptionnelle qui fait d’eux des soldats extraordinairement efficaces et une équipe redoutable.

« Star Wars : The Bad Batch » fait ses débuts sur Disney+ le mardi 4 mai, avec une première spéciale de 70 minutes, suivie de nouveaux épisodes chaque vendredi à partir du 7 mai.