La vague de streaming du COVID-19 touche-t-elle à sa fin ?


Au cours des 18 derniers mois, les services de streaming du monde entier ont explosé avec de nouveaux abonnés, alors que les fermetures ont forcé des milliards de personnes à rester chez elles pour rester en sécurité.

Disney+ a réussi à atteindre 100 millions d’abonnés dès sa première année d’activité, dépassant complètement l’objectif de la société sur 5 ans.

Cependant, avec l’assouplissement des restrictions locales et le retour à la vie normale, les gens ont commencé à réduire le nombre de services de streaming auxquels ils sont abonnés.

JustWatch a récemment publié de nouvelles informations, montrant que les habitants de différents pays ont lentement réduit le nombre de plateformes de streaming auxquelles ils sont abonnés. Cependant, en France, c’est l’inverse qui se produit, puisque les gens s’abonnent davantage que l’année dernière.

Il n’est pas surprenant de voir les gens renoncer à s’abonner à de nombreux services de streaming, d’autant plus que le temps s’est généralement amélioré et que les restrictions ont pris fin, ce qui signifie que les gens ont pu rencontrer leurs amis et leur famille à l’extérieur de la maison.

Récemment, Richard Broughton, analyste chez Ampere, a déclaré au Guardian:

« Ce n’est pas tout à fait la fin de l’effet pandémique pour les services de streaming, mais nous commençons à en voir la queue ; c’est définitivement sur le déclin. Les marchés du monde entier commencent à émerger de ce que nous espérons être la dernière vague du virus et du déblocage. Les consommateurs ont la possibilité de profiter d’activités de divertissement et de loisirs plus larges qui ne leur étaient pas accessibles pendant la majeure partie de la pandémie.

Avez-vous réduit le nombre de services de streaming auxquels vous êtes abonné ?